Club de lecture 2020 – Ouvrages sélectionnés

Ouvrages sélectionnés

PRIX TURGOT 2021 – Grand Prix
PRIX TURGOT 2021 – PRIX SPECIAUX

PRIX DES LIVRES COLLECTIFS

Cet essai collectif , accessible à un public moins  économiquement informé ,  très documenté, résulte largement des cours et des  travaux de  recherches  dispensés sous l’égide de Philippe Aghion au Collège de  France. 

Sa thèse centrale vise à éclairer le pouvoir de la destruction créatrice identifiée par Schumpeter et celle de la transformation du capitalisme pour «les orienter vers une prospérité plus durable et mieux partagée». Les auteurs valident scientifiquement l’intuition Schumpeterienne et ils l’approfondissent : la destruction   créatrice  est bien ce processus par lequel de nouvelles innovations se produisent continuellement et  rendent les technologies existantes obsolètes  de nouvelles  entreprises  venant constamment concurrencer celles en place , de nouveaux emplois et activités étant  créées  et   sans  cesse  remplacées  celles existantes . Il montre, et la crise pandémique   actuelle renforce la démonstration suivant laquelle, plutôt que de vouloir  « dépasser » le  capitalisme il faut chercher à mieux le  réguler.

Pour les auteurs, changer radicalement de système économique   alors que, malgré ses effets pervers ( inégalités, destructions  d’emplois….),   le capitalisme  « a hissé nos sociétés à des niveaux de prospérité inimaginables . en à peine deux cents ans  » , n’est pas la bonne option… , car le pouvoir du  capitalisme  via cette  destruction  créatrice est dans sa capacité formidable à créer de la croissance . «Le  défi est alors  de mieux appréhender les  ressorts de ce pouvoir pour l’orienter dans la  direction  souhaitable… Vers une  croissance plus verte et plus juste ».  Comment minimiser les  effets  potentiellement négatifs du  système ?  Comment éviter que les innovateurs d’hier ne se  transforment  en  rentiers conservateurs ? quelles forces utiliser et quelle place pour l’ Etat dans ce défi ? 

 Le grand  intérêt de ce remarquable ouvrage  est d’apporter des réponses concrètes à nombre de ces questions à travers l’élaboration  d’un nouveau paradigme «pour poursuivre  et amplifier la quête de  richesse  des Nations».

 

Jean louis CHAMBON

PRIX SPECIAL DE LA GEOPOLITIQUE

L’irruption de la Chine au centre des affaires du monde remodèle la planète dans toutes ses dimensions : économiques, politiques, écologiques et stratégiques. La Chine retrouve sa puissance alors que l’URSS s’est effondrée, que l’Europe vieillit et décline et que les Etats-Unis d’Amérique deviennent de plus en plus isolationnistes.

L’Europe, construite après la seconde guerre mondiale, demeure une puissance économique de premier rang et son marché est le premier pôle de commercial international. Mais d’un point de vu stratégique et politique, l’Europe est disparate, hétérogène et quasi inexistante dès lors qu’il s’agit de souveraineté régalienne

 

L’auteur analyse comment, depuis la première révolution industrielle, les pays européens sont passés du statut de prédateur à celui de proie et comment la prédation a changé de forme. Il explore ensuite les forces et faiblesses de nos prédateurs que sont la Chine, la Russie et les États-Unis et analyse les différentes options stratégiques, en termes d’intérêts et de faisabilité, qui se présentent à l’Europe pour construire son avenir.

 

 

Philippe ALEZARD

PRIX DU JEUNE AUTEUR

Les précédentes parutions de ce jeune auteur, économiste d’à peine 30 ans, ont été  remarquées à la fois par leur capacité  de vulgarisation et leur sens de la pédagogie aussi rares que précieux dans notre pays où la  culture économique  reste très loin de constituer un de nos points forts . Tel fut le cas avec « l’économie en clair » parue chez Ellipses et «  l’Entreprise » éditée chez  l’Harmattan.

 Ce nouvel essai constitue l’autre élément d’une trilogie qui a débuté avec « les Entrepreneurs de légende » et suivie « des Entrepreneurs atypiques » … Il prolonge ainsi par une focalisation sur l’histoire économique française sa présentation des aventures entrepreneuriales tricolores.

Au fil des pages se dessine une large palette d’inventeurs et d’innovateurs dans  des domaines très différents : de louis Vuitton le pionnier du luxe, aux  frères  Michelin champions des pneumatiques ,en passant par Pathé et Gaumont les  grands rivaux qui ont permis à Paris pendant un  temps de  devenir la capitale  du  cinéma…  Ce que montre l’auteur c’est l’ extrême  diversité des profils ,  des scientifiques de  formation , mais aussi d’ autres sans bagages scolaires mais compensant leur handicap par ,du  flair ,de l’audace et le sens des  affaires. Idem pour l’origine sociale , très modeste pour Chanel , riche héritier pour Dior.. de même certains ont  crée leur entreprise de toutes pièces comme Pathé , tandis que d’ autres , comme Armand Peugeot ou les frères Michelin ont avant tout donné une impulsion nouvelle à l’entreprise dont ils avaient hérité. Ces magnifiques succès dont le Cac 40  est le témoin ne sauraient occulter les échecs de nombreux projets de  candidats entrepreneurs et quelque fois de certains qui  finissent par la  ténacité à  rentrer dans la légende.

La morale de cette belle histoire que raconte avec brio Sylvain Bersinger, qui vient de rejoindre le cabinet de recherche économique Astères, est que, in fine , tout un chacun à sa chance ,pourvu qu’il s en donne les moyens et qu’il en ait le courage..  pour risquer..   l’échec autant que la réussite.  Un voyage très prenant au pays de l’entrepreneuriat national .

Sylvain Bersinger consultant, ancien enseignant, est diplômé en économie- Lyon 2 et Paris-  Dauphine  et l’auteur  de 6 ouvrages.

 

 Jean louis CHAMBON